CATHERINE GRASSER STUDIO // Design vivant

Tout est blanc et épuré dans le design de CATHERINE GRASSER STUDIO. Une ambiance presque chirurgicale, aseptisée. Pourtant les pièces se veulent vivantes. Elles évoluent selon l’utilisation que l’on leur donne. « L’acquéreur est acteur », revendique la designer belge. Il peut changer le meuble, lui donner de nouvelles fonctions ».

Catherine-grasser-studio

La table d’appoint Line peut ainsi devenir un petit meuble de rangement au gré des envies. Elle se retourne, s’assemble avec ses pairs. C’est « un objet libre », affirme Catherine Grasset. Son meuble-luminaire K1, lui aussi est vivant. Il se déplace grâce aux quatre roues dissimulées sous sa base.

Catherine-grasser-studio

Catherine-grasser-studio

Il est possible de personnaliser son objet avec un choix de matériaux modulables à l’infini. Des matériaux que la designer choisit pour leur durabilité: du bois, du cuir, du verre, des métaux… Ils se patinent avec le temps.

Catherine Grasser-t-o-s

catherine-grasser

Le blanc est au centre de la création de CATHERINE GRASSER STUDIO. La designer le décrit comme « ouvrant la porte à tous les possibles ». Son but est d’exciter l’imagination de l’acquéreur, qui peut alors interpréter le meuble comme il le souhaite.

CATHERINE GRASSER, est venue à nous, on a aimé  et cela a donné un joli FOCUS.

On the web : http://www.catherinegrasser.com/

T/O/S.