MUDE x Tanto Mar // Voyage en terres lusophones

Le MUDE (Musée du Design et de la Mode) prend ses quartiers au palais Calheta (Belém, Lisbonne) et présente l’exposition Tanto Mar. Fluxos Transatlânticos do Design. Créée dans le cadre de la programmation hors les murs du MUDEMUDE OUTSIDE, elle se tiendra jusqu’au 22 juillet 2018, clôturant ainsi le cycle d’expositions « Lisbonne, capitale ibéro-américaine de la culture » .

Née de la rencontre entre Bárbara Coutinho – portugaise et actuelle directrice du MUDE (Musée du Design et de la Mode) et Adélia Borges – brésilienne et journaliste indépendante, l’exposition retrace l’influence mutuelle sur plus d’un siècle, entre ces deux pays aux liens politiques, économiques et culturels si forts et séparés par l’Atlantique, que sont le Portugal et le Brésil

Réelle invitation au voyage dans l’univers artistique et culturel de ces deux pays, l’exposition se lit comme une conversation entre deux territoires représentés par deux ambassadrices aux parcours différents.  Bárbara Coutinho et  Adélia Borges ont trouvé dans le philosophe portugais Agostinho da Silva une source d’inspiration et un point de départ à ce projet de co-curation. Sa définition de l’essence portugaise – « universelle, interculturelle, ouverte aux autres et avec une capacité infinie d’être plurielle » – les a particulièrement guidées.  

Bárbara Coutinho et Adélia Borges retracent pour nous une histoire de l’esthétique portugaise et de ses lieux, intégrant les oeuvres d’une centaine d’artistes (parfois inconnus) des deux nationalités et de différentes générations. In fine, cette exposition illustre leur réflexion sur la question de l’identité culturelle portugaise, chacune faisant appel à son expérience personnelle et à l’imaginaire collectif de son pays. 

Poster from the documentary Brasil/Verdade – O retrato do pais num filme, 1968. Direction Maurice Capovilla & Fernando Lemos

Imaginée tel un cabinet de curiosité, les deux femmes ont rassemblé plus de 200 pièces, issues de tous les domaines artistiques : de la mode à la photographie en passant par la céramique et l’architecture. Elles introduisent aussi certaines figures culturelles du 20ème siècle, qui incarnent ces flux ininterrompus entre Brésil et Portugal telles le sculpteur Rafael Bordalo Pinheiro, la chanteuse-actrice Carmen Miranda ou le designer Joaquim Tenreiro.

Au delà d’oeuvres déjà existantes, des artistes contemporains brésiliens et portugais ont été commissionnés pour créer des oeuvres originales. Éclairant la thématique des flux culturels tout en répondant au lieu du palais Calheta, ces créations sont signées Manuela Pimentel, Add Fuel et Mana Bernardes – en collaboration avec A Avó veto Trabalhar.

Nao se fala do mar a qualquer pessoa, Manuela Pimentel (2018), acrylic and varnish on street posters on African derivative plywood

Parfois, Bárbara Coutinho et Adélia Borges nous racontent la genèse d’une influence, construisant des parallèles entre deux territoires et montrant comment ces pièces reflètent une identité connectée et l’histoire de chaque nation. Par exemple, elles content l’histoire de l’implantation des pavés de Lisbonne à Rio de Janeiro.

Beach of Copacabana, Rio de Janeiro, 1950s, Carlos Moskovics, Instituto Moreira

Tanto Mar. Fluxos Transatlanticos devient alors une carte des flux ininterrompus entre Brésil et Portugal depuis les années 1900, où chaque objet correspond à une coordonnée d’influence dont l’esthétique est parfois reprise dans d’autres domaines de création.

Tiles from yesterday and today, Dresses inspired from tiles with original work by Add Fuel responding to Calheta Palace original tiles

Dans le prolongement de cette exposition, revenant sur plus d’un siècle de création artistique brésilienne et portugaise, la question de ce qu’est le design portugais du XXIème siècle, dans un contexte de mondialisation croissante, est clairement posée par la directrice du MUDE  dans l’exposition « How do we pronounce design in Portuguese? 2000-2018 », à la Sol Koffler Gallery – Rhode Island School of Design.

Infos pratiques : Palácio dos Condes da Calheta
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Rua General João de Almeida, N15, 1300-266 Lisbonne

T/O/S.