ESCAPADE À FLORENCE

Nous avons eu la chance de découvrir Florence et tout fraîchement de retour à Paris, nous voulions partager avec vous nos adresses florentines préférées. Afin que vous puissiez en profiter dès maintenant.

  1. L’Agriturismo de Montereggi

C’est au coeur des vignes et d’une Toscane vallonée que nous avons eu le plaisir de nous évader durant nos premiers jours. Une petite maison planquée au détour d’un joli petit chemin, en hauteur avec pour seuls témoins un champs d’oliviers à n’en plus finir. Un véritable havre de paix où il fait également bon se dorer la pilule au bord de la piscine à l’abris des regards indiscrets. Vous pouvez vivre cette expérience en solitaire, chaque maison possède sa petite cuisine, ou bien, au contraire vous mêler aux autres hôtes lors des repas au restaurant servis en extérieur avec vue sur les vignes ou sur la cour intérieur de la villa principale. Une adresse dont les italiens raffolent pour s’échapper le temps d’un week-end de la ville.

C’est une famille toscane qui tient ce charmant lieu de villiégature, vous croiserez au fil de votre séjour, les grands -parents, les enfants ou encore les petits enfants. Tous, vraiment adorables.

Situé dans le village de Fisiole, à 20mn en voiture du coeur de Florence. Il est possible de s’y rendre également en bus ou en train. L’Agriturismo de Montereggi reste un souvenir inoubliable.

2. L’hôtel particulier Numéroventi

La via Pandolfini est par définition représente la rue typique de Florence. Trottoirs étroits, immeubles cachant des cours baignées par le soleil et entourées de colonnes et de statues, à Florence rien n’est trop poétique. Prenez l’habitude de pousser dès que possible, les hautes portes en bois et jetez un oeil.

Le Numeroventi est l’adresse qui reflète le Florence traditionnel et l’architecture moderne. Vous avez toujours rêvé de vous retrouver au coeur d’un édito signé par le Milk Déco ou encore par le Cereal Magazine. On ne pouvait pas viser plus juste avec ces 5 magnifiques chambres de type lofts à la déco minimaliste et pointue.

Chaque pièce d’art est à vendre, les artistes viennent des quatre coins du monde et venir faire une résidence dans ce lieu imprégné d’histoire ne peut que porter ses fruits. Le chanteur de Blood Orange y a même apposé son nom et y va régulièrement pour écrire et pour enregistrer ses albums.

L’équipe est composée d’un joyeux mélange culturel mené par Daniele, un photographe italien fraîchement revenu de New-York. Annika, son assistante est norvégienne.

Si vous aimez le beau, le calme, les adresses intimistes et le partage (la cuisine est commune) alors cet endroit saura répondre parfaitement à vos attentes. Soyeux curieux et n’hésitez pas à demander si il est possible de visiter les bureaux et les ateliers de production artistique… Tout est à voir.

3. L’expo permanente du Gucci Garden

Difficile de mettre un pieds à Florence sans penser à la maison italienne et historique Gucci. En matière de mode, Gucci a toujours offert des collections avant-gardistes mêlant savamment le rococco italien au bon goût. Un jeu d’équilibriste auquel se prêtent volontiers les différents directeurs artistiques de la marque ayant contribué à écrire son histoire.

Strass, sequins et paillettes sont au coeur des collections dessinées au départ par Guccio Gucci. Qui a eu l’idée de de lancer sa marque de mariquinerie en observant les clientes fortunées du Savoy de Londres, aller et venir, depuis son poste de groom. Quelques années plus tard, en 1921, la maison Gucci voyait le jour.

Le Gucci Garden présente les collections les plus marquantes de ces 10 dernières années. Des créations originales et ancrées dans l’air du temps. Des campagnes inspirantes où la fête, l’art contemporain, les voyages et la nature y trouvent toujours une place.

Chaque pièce est plus surprenante que la précédente. On ne vous dévoilera pas tout…

4. Déjeuner à la Libreria Brac

C’est notre copine, Sabine, qui nous a donné ce tips. La cuisine y est végétarienne ET italienne. Après l’exposition bling bling et impressionnante du Gucci Garden, voici de quoi reconnecter avec la sobriété et s’offrir une pause bien méritée.

Un grand bonheur d’entendre le chef chanter, joyeusement, des tubes des années 2000 au milieu de ses fours au moment d’aller payer. Voilà un lieu qui sent le bonne humeur.

La Libreria Brac propose principalement des livres d’art et de poésie. La bibliothèque vaut donc le détour.

5. La pause antipastis au Volpi e L’Uva

Seul le petit banc était disponible ce soir-là. Un parfait point de vue sur la terrasse et l’ambiance de Dolce Vita qui planait sur cette petite place en retrait. Du bon vin, nature ou juste biologique, des antipastis gourmandes à base de légumes du soleil, de fromages et de jambon de Parme. Et les oreilles bercées par des conversations en italien et des rires. Les florentins raffolent de cette adresse.

Que demander de plus ?

Allez-y tôt, le Volpi e l’Uva est une lieu assez prisé.

6. Les jardins de Boboli

Incontournables, ce parc historique de Firenze est un véritable musée en plein air. Au détour de chaque allée vous tomberez sur de sublimes fontaines ou statues romaines et florentines datant du XVIème et XVIIème siècle. Arrivé sur les hauteurs des jardins de Boboli, vous vous retrouverez face à un panorama sur la ville. N’hésitez pas à faire vos voeux à chaque fontaine, on ne sait jamais… La plus connue et la plus excentrique d’entre elles restant la fontaine du petit Bacchus, la Fontana del Bacchino.

7. Le concept-store qu’aurait vraiment aimé voir ouvert : le Bjork store.

Ce jour-là nous avons fait choux blanc mais l’équipe du Bjork store, attentionnée, s’est excusée pour un problème technique survenu dans leurs locaux. Autant vous dire qu’on a eu encore plus envie de les rencontrer et de passer le pas de la porte. La vitrine est belle, la curation y est particulièrement soignée et les marques y sont sélectionnées aussi pour leur green label. On retentera notre chance une prochaine fois !

Arriverdeci e a presto !

Sonya pour The Other Sight