FERNELL FRANCO // Cali clair-obscur

C’est avec la première rétrospective européenne  consacrée à FERNELL FRANCO Cali clair-obscur que nous avons choisi de lancer notre session colombienne.

La Colombie est un pays qui nous tient particulièrement à coeur et après trois semaines passées là bas, treize avions et de merveilleux souvenirs plein la tête nous avons choisi de lui dédier plusieurs articles.

Côté artistique, c’est à la Fondation Cartier pour l’art contemporain que nous avons eu le plaisir de redécouvrir les clichés de FERNELL FRANCO, figure majeure pourtant méconnue de la photographie latino-américaine.

Fernell Franco

Fernell Franco

Au cours de cette exposition vous aurez l’occasion d’admirer les dix séries réalisées par l’artiste entre 1970 et 1996. L’oeuvre de FERNELL FRANCO illustre le caractère instable et conflictuel qui règne à Cali à une époque où cette ville connaît une croissance exceptionnelle mais aussi une montée des violences liées au trafic de drogue.

Fernell-Franco-1

Fernell Franco // Série Retratos de Ciudad, 1994

Ce photographe autodidacte s’est formé dès son plus jeune âge dans les salles de cinéma de Cali avec une fascination particulière pour le cinéma mexicain, le film noir et le néoréalisme italien. D’un point de vue technique, FERNELL FRANCO expérimente en agissant directement sur le tirage ou au cours du développement de l’image. Il s’essaie ainsi au collage, au crayonnage, à la peinture ou encore l’aérographe sur ses clichés. Il lui arrive aussi de ne pas utiliser de fixateur chimique avec l’envie de proposer des « oeuvres vivantes » dont l’apparence évolue avec le temps. L’art plastique fait partie intégrante de son travail de photographe.

Fernell-Franco

Fernell Franco // Série Interiores, 1979

On vous propose un extrait des dix séries avec, parmi elles, un réel coup de coeur pour la série Galladas consacrées aux bandes de jeunes de Cali au tout début des années 70 (photo de couverture de l’article) :

Fernell-Franco-0

Fernell Franco // Série Amarrados, 1976

Fernell-Franco-2

Fernell Franco // Série Pacifico, 1987

Fernell-Franco-Prostitutas

Fernell Franco // Séries Prostitutas, 1970-1972 (photomontage)

Fernell-Franco-3

Fernell Franco // Série Billares, 1985

La salsa occupe une place majeure au sein de l’exposition Cali Clair-obscur. En effet, FERNELL FRANCO s’étant installé – après avoir fui son village natal de Versalles avec sa famille en 1951 – dans le quartier Obrero, berceau de la salsa colombienne, il passe la plupart de sa jeunesse  à arpenter les rues de Cali et s’imprègne très vite de l’esprit et du rythme  chaleureux de la salsa. Afin de reproduire le désir du photographe pour l’exposition de sa série Prostitutas au Ciudad Solar en 1972 la rétrospective Cali Clair-obscur intègre la musique colombienne pour récréer l’ambiance des bistrots, des discothèques et des maisons closes de Cali à cette époque là dont la très endiablée salsa de Willie Colon Hector datant de 1972 :

Le dernier chapitre de l’exposition raconte l’histoire du Groupe de Cali qui a vu le jour au début des années 70 enclenché par la création du premier espace d’art alternatif en Colombie le Ciudad Solar. Le nom de Groupe de Cali est donné aux artistes associés au Ciudad Solar comme l’écrivain colombien Andrés Caceido ou les réalisateurs Luis Ospina et Carlos Mayoto. FERNELL FRANCO en fera rapidement parti.

Infos pratiques : FERNELL FRANCO Cali Clair-obscur jusqu’au 5 juin 2016 à la Fondation Cartier pour l’Art contemporain, 261 boulevard Raspail, 75014 PARIS. Ouvert tous les jours sauf le lundi, nocturne le mardi soir jusqu’à 22h.

On the web : http://fondation.cartier.com/

T/O/S.