Divine Southgate-Smith

  •  Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Divine Southgate-Smith. Je suis une artiste anglaise, mon travail est particulièrement articulé autour de la sculpture et des installations.

Récemment diplômée de la Central St Martins à Londres, je vis maintenant à Lisbonne au Portugal.

  •  Te rappelles-tu du jour où tu as choisi de devenir artiste et de t’exprimer comme telle?

Assez brutalement à vrai dire, j’étais en retenue pour ne pas avoir fait mes devoirs d’arts plastiques. À l’âge de 15 ans ma passion était la littérature et j’y consacrais la plupart de mon temps. Je dessinais aussi rapidement que possible afin d’en finir au plus vite, lorsque la directrice d’Art&Design (une femme assez effrayante qui est devenue une très bonne amie) est entrée et a vu ce dont j’étais capable. Elle m’a simplement demandé de revenir le lendemain, voilà le début de l’histoire…

  •  Où trouves-tu ton inspiration ?

Je la trouve dans l’architecture, la musique et les langues. Ce sont des choses basiques avec lesquelles nous sommes en contact tous les jours sans forcément y prêter attention et pour moi ce sont de fascinantes formes de dialogues.

  •  Quel serait ton mot clé ou une citation que tu adores ?

John Locke a raison quand il dit : “la compréhension, comme l’oeil, tout en nous faisant voir et percevoir toutes les autres choses, n’a pas conscience d’elle-même;  c’est en se positionnant à distance par l’art et la souffrance qu’elle devient son propre sujet… »

J’en ai d’autres mais je ne vais pas vous ennuyer… celle-ci représente bien mes débuts en tant qu’artiste et en quelque sorte ma façon de travailler.

  • Quels sont tes futurs projets ? Que peut-on te souhaiter pour 2019?

Concernant le futur proche, je présente ma première performance sur scène, intitulé Testimony to the Unseen à l’auditorium de l’AMAC le 2 mars, n’hésitez pas à venir ! Je suis en train de produire une nouvelle collection de prints, inspirés de la pièce qui est exposée chez The Other Shop.

Je croise aussi les doigts, pour le retour du 14TH CINEMA, une exposition transdisciplinaire que j’ai créée avec mon collectif en 2016.

T/O/S.

Tags

#Art