Jean-Michel Basquiat // Fondation Louis Vuitton

Lors de notre dernière escapade parisienne, nous avons, évidemment, foncé à l’exposition Jean-Michel Basquiat à la Fondation Louis Vuitton admirer les 120 oeuvres présentées lors de cette rétrospective.

Très connu du grand public pour son talent artistique mêlant peinture moderne, street art et graffiti revendicatif de son époque Jean-Michel Basquiat est resté aussi une référence dans le milieu hip hop des années 80.

Irony of a policeman, 1981
La Hara, 1981

D’une mère d’origine portoricaine et d’un père haïtien, cet artiste a grandi entre Brooklyn et Manhattan. Un long séjour à l’hôpital à la suite d’un accident de voiture à l’âge de 7 ans, lui donnera l’envie particulière de tout connaître de l’anatomie humaine. Elle apparaîtra d’ailleurs à plusieurs reprises dans ses oeuvres. Sa mère, Matilde Andradas, lui transmettra sa passion pour l’art faisant du MoMA son terrain de jeu favori et de Picasso l’un de ses premiers idoles. Jean-Michel n’est seulement âgé que de 10 ans quand il reçoit son pass de visiteur illimité.

Sans titre ( Car Crash), 1981

Adolescent tourmenté, la drogue et le milieu de la rue l’attire. Sans ne jamais oublié sa passion pour le dessin, il trouve sa manière de l’exprimer à travers le graffiti, devenant dès lors SAMO à l’âge de 16 ans. Un milieu bien loin de la sphère privilégiée dans laquelle il aura été éduqué. SAMO signe systématiquement ses oeuvres de manifestes.

« SAMO© comme clause échappatoire« 

Après avoir taggé durante plusieurs années l’extérieur des galeries d’art new-yorkaises, Jean-Michel Basquiat devient l’un des acteurs principal de ces dernières offrant sa première exposition solo en 1981. SAMO redeviendra Jean-Michel Basquiat. À travers ses oeuvres il livrera son amour pour la musique, le jazz et le hip hop ainsi que sa passion pour la littérature et les mots.

Pork, 1981
Sans titre (Sheriff), 1981)
Sans titre, 1982

Adulée sûrement trop jeune, Jean-Michel Basquiat a le monde artistique a ses pieds quand il commence à s’enfoncer dans le milieu de la nuit, à laisser tomber peu à peu ses proches et collaborateurs. L’artiste tourne en rond, veut plus sans savoir que sa rencontre en 1982 avec Andy Warhol viendra marquer un nouveau tournant dans sa carrière. Ils produiront ensemble plus de 50 oeuvres. La rencontre entre ces deux âmes solitaires donnera naissance à une véritable amitié. Malheureusement, Jean-Michel Basquiat n’aura jamais réussi à se remettre de ses addictions et décèdera quelques années plus tard à l’âge de 27 ans d’une overdose.

Self-portrait with Suzanne, 1982

L’artiste n’aura au cours de sa vie jamais oublié ses origines et le militantisme auquel il avait choisi de se joindre adolescent. Une cause se battant pour le droit du peuple noir aux Etats-Unis.

Infos pratiques : Jean-Michel Basquiat

Fondation Louis Vuitton

Du 03 octobre 2018 au 21 janvier 2019. De 11h à 21h.

Billets disponible en ligne ici.

T/O/S.